...et inspire-toi !En vadrouille

Je dis oui… aux vacances dans son quotidien

23 dcembre 2014 2 Comments

Fin décembre, la nuit tombe à 16h45, dans le bus de retour du travail (vac-quoi? connais pas), je reçois un Snapchat de ma copine partie fêter Noël avec sa sœur. C’est la photo d’une plage de sable fin et blanc, ciel bleu, soleil écrasant et légende « 35°C ! ». Tu as deviné petit futé, ma copine n’est pas en vacances à Strasbourg, mais en Australie.

Long râle intérieur et gros, gros besoin de partir au soleil.

Mission-Beach

Oui, voilà, pleurons.

Même si je suis loin d’avoir à me plaindre, il y a ces moments dans la vie où on prendrait bien son petit k-way banane, ses chaussures montantes et 3 culottes pour tout plaquer et partir à l’autre bout du monde. Comme ça, à pieds.
Puis on reprend ses esprits et on se dit qu’en attendant d’avoir les balls de faire ça, on peut peut-être changer 2/3 trucs dans sa vie de tous les jours.
Warning : effectivement, je vis dans un monde rose et mauve où les gens méchants sont transformés en pluie de paillettes. En clair, si vous trouvez ces conseils complètement cul-cul, c’est que vous apprenez seulement à me connaître.

Petits changements, grands bienfaits

Je pense que ce qu’on recherche avant tout quand on a envie de vacances, c’est surtout principalement le dépaysement et la rupture avec nos habitudes (eh, psychologue inside).
Alors pourquoi ne pas commencer par notre chez-nous ? Conseil bateau mais toujours efficace.
Osez une couleur flash sur un mur de votre chambre associée à de la déco plus sobre ; optez pour un thème qui vous fait voyager : une salle de bain orientale, un salon scandinave, une cuisine méditerranéenne… Inspirez-vous des catalogues de magasins de déco et à grands coups de Pinterest.
D’un côté vous serez bien content d’avoir fait quelque de vos 10 doigts, de l’autre vous rentrerez du travail dans un environnement un peu dépaysant (reste à savoir pour combien de temps il le restera).

Se surprendre soi-même

Plus activement, monter ou descendre à un arrêt avant ou après et/ou prendre un chemin différent peut être une solution : à pieds vous ferez vos 30 minutes d’activité règlementaires, en voiture vous éviterez peut-être les bouchons.
Une autre chose dont vous avez sûrement perdu l’habitude : levez les yeux ! Vous découvrirez peut-être un arbre qui fleurit, une façade de maison décorée pour les fêtes, deux mamies qui rient (hashtag le truc le plus adorable du monde après les chatons qui dorment sur des chiens).
Toutes ces choses que vous n’aviez pas remarqué, ou simplement pas eu le temps d’apprécier.

On dégaine son appareil photo

Voir le changement, c’est bien, l’immortaliser c’est encore mieux. Vous croisez bien quelques touristes dans votre quartier, demandez-vous ce qu’ils apprécient le plus, et photographiez les petits recoins que vous n’aviez jamais pensé à regarder d’un peu plus près. Au pire vous l’effacerez au moment du tri annuel de votre téléphone, au mieux vous la trouverez jolie et vous rendrez compte que finalement, vous êtes plutôt bien là où vous êtes.

Capture d’écran 2014-12-23 à 09.57.21

1. lever les yeux 2. prendre une photo 3. la poster sur Instagram avec une légende cheesy (facultatif)

Se vendre du rêve

Parce qu’y a pas de mal à se faire du bien, j’aime bien parfois m’en mettre plein la vue et m’évader quelques heures. Un reportage sur les Bahamas ou la Nouvelle-Zélande à la télé, quelques photos d’endroits paradisiaques sur Pinterest (oui, ce site est ma vie), la lecture d’un blog d’expatrié français, un petit retour dans le dossier « Vacances »… Tout est bon pour passer un petit moment de détente et de voyage sans bouger de son canapé (baroudeurs mais pas trop).
Pour les plus téméraires (et les plus maso), il y a toujours la solution du voyage de rêves. Pas de limites de budget, de destination, de patron qui ne veut pas accorder des congés, de chien que l’on doit faire garder. C’est juste vous et votre moteur de recherche.
A vous d’organiser votre trip idéal : comme dans la pub, on fait tourner le globe terrestre et on pose le doigt sur sa destination de rêve. Cette fois, pas de pauv’ Lucette.
Un grand tour sur Airbnb, le Guide du Routard et Trip Advisor, mais surtout pas sur le site de sa banque. On enregistre le tout soigneusement et on commence à mettre une petite pièce dans la boîte à voyage.

Et après tout, pourquoi pas ? 

(Mimi, source d’inspiration #1)

En parlant de ça...

2 Comments

derouiche Hymen at 19:26

J’adore !!

Reply
inesduhard at 12:49

Je suis totalement d’accord et sachant que nous sommes actuellement d’en parler, je pense que ce commentaire est absolument inutile. Mais je t’adore, et j’espère qu’on trouvera notre bonheur. Il faut juste calmer nos ardeurs et se poser avant de faire des bêtises aussi. Tout ça, ça s’appelle un burn out. Et j’ai l’impression de plus en pouvoir. Mais on va y arriver, et dans tous les cas, on partira. Ce n’est qu’une question de temps!

Reply

Leave a Comment