AustralieTops 5

Etudier en Australie : le Visa 500 en 5 étapes

4 fvrier 2020
student-visa-cover-S

Après 2 ans de PVT en Australie,  je repars étudier la naturopathie sur la Gold Coast. J’ai obtenu mon visa pour 4 ans (la durée de mes études) après 4 mois de démarches administratives et de stress intense… Aujourd’hui, je fais un petit retour sur tout ce déroulement qui ne me paraît plus aussi flou qu’au début !

Tu as envie d’étudier en Australie mais tu ne sais pas par où commencer ? Allez viens, je t’aide à y voir un peu plus clair.

/!\ Je suis Française, je vais donc raconter mon expérience avec mon statut et mes droits de citoyenne française. Cela se passera différemment selon les nationalités – même francophones. Renseigne-toi et fais-toi accompagner (mais ça, j’en parle juste en-dessous).

 

Ton meilleur allié est une agence

Quand l’idée m’est venue de faire mon cursus de naturopathie down under, ma copine Chloé, étudiante puis expat’ en Australie pendant 10 ans, m’a chaudement recommandé de me rapprocher d’une agence d’aide à l’obtention d’un visa. Ces agences sont en contact étroit avec des universités, écoles et divers centres de formation et t’accompagnent tout au long de tes démarches d’inscriptions et demandes de visa.

Tu veux savoir le meilleur ? C’est totalement gratuit.

Pour ma part, j’ai choisi GoStudy, sur les conseils de Chloé. Astride m’a aidée avec pédagogie et (beaucoup) de patience, en m’envoyant des e-mails récapitulatifs et en m’updatant régulièrement sur les prochaines démarches à venir.

A mon tour, je te conseille vivement de faire appel à une agence comme GoStudy.

En plus, grâce à leur partenariat avec ces établissements, ces agences peuvent te faire bénéficier de réductions sur ton cursus. Par exemple, j’ai eu 15% de réduction sur l’ensemble de ma formation, et vu le prix des études en Australie, c’est un avantage non négligeable !

gostudyfr

 

Etape 1 : passe un test d’anglais (et paye)

Je ne pense pas que ce soit indispensable à toutes les formations, mais pour ma part, avant même de m’inscrire à mon université, il fallait que je passe un test d’aptitudes à mon utilisation de l’anglais.

Il s’agirait de savoir parler un tout p’tit peu la langue avant d’envisager un Bachelor en science, non ?

J’ai donc passé l’IELTS Academic et quelques semaines plus tard, j’ai reçu mes notes : 8 sur 9. La référente de l’université m’a plus tard dit au téléphone que la moyenne des étudiants australiens était de 6,5 sur 9. Easy as (oui bon ben c’est aussi mon blog j’ai le droit de me faire mousser un peu).

Mi-octobre, j’étais prête à m’inscrire à l’université Endeavour College of Natural Health, sur la Gold Coast.

 

Etape 2 : inscris-toi à ta formation (et paye !)

Tu as choisi ton cursus et la ville où tu veux étudier ? Tu peux rassembler tous les documents nécessaires pour t’inscrire à ta formation. Pour ma part, en plus des résultats de l’IELTS, j’avais besoin de la traduction du diplôme du bac et des relevés de notes, ainsi qu’une lettre de motivation. Et comme je vais faire un Bachelor, il fallait aussi un CV en anglais.

Après avoir payé le montant demandé par l’établissement pour t’inscrire (pour moi c’était une partie du premier semestre), tu recevras un CoE, Confirmation of Enrolment – en clair un document qui atteste que tu es bien inscrit·e.

Avec cette attestation, tu peux alors faire ta demande de visa.

 

Etape 3 : fais ta demande de Visa Etudiant 500 (et paye…)

Pour cette partie, je dois dire qu’Astride m’avait vraiment beaucoup avancée. J’ai tout simplement eu à retourner sur mon Immi Account, dans lequel la demande de visa avait déjà été amorcée, et vérifier et/ou corriger certaines infos.

J’ai du également lister tous les voyages que j’ai faits au cours des 10 dernières années et indiquer à nouveau mes 3/4 dernières expériences professionnelles.

Bien que la plupart des champs soient déjà pré-remplis, j’ai quand même pris mon temps pour vérifier toutes les infos et m’assurer que tout était en ordre. Mais avant d’envoyer la demande de visa, il fallait encore passer deux petites étapes

Gold Coast Australia

 

Etape 4 : souscris à une assurance santé (et…t’as compris)

En tant qu’étudiant·e international·e, tu dois être couvert·e pour toute la durée de tes études. Tu devras alors choisir entre différents organismes d’assurances pour souscrire à ton OSHC (Overseas Student Health Cover – Couverture Santé pour les Etudiants Internationaux).

Pour choisir, rends-toi sur le site officiel de l’OSHC et choisis le plan qui te convient le mieux. Afin que je puisse demander un devis, Astride chez GoStudy m’a indiqué les dates de début et de fin précises de validité de mon assurance : elle commence le jour de ma rentrée et se termine 3 mois après la fin de mon dernier jour de cours (en décembre 2024 – ouch).

Attention, tu n’es pas couvert·e avant le jour de ta rentrée des classes. Si tu arrives avant, il te faudra une assurance privée.

J’arrive deux petites semaines avant ma rentrée, l’assurance de ma carte bleue fera l’affaire. Ensuite, j’ai reçu une demande de la part de l’immigration de fournir une vérification de données biométriques afin de finaliser l’envoi de ma demande de visa.

 

Etape 5 : passe un test biométrique (gratuit ! non j’rigole paye)

Je sais, un « test biométrique » ça fait un peu Matrix sur les bords. En fait, ce qu’ils vont faire c’est vérifier que tes empreintes correspondent toujours aux empreintes sur ton passeport (sait-on jamais que tu aies changé d’identité entre temps).

Pour cela, il faudra que tu prennes un rendez-vous auprès de VFS Global, le centre de collecte des données biométriques affilié au gouvernement australien. Il se trouve exclusivement à Paris. Tu devras te présenter au rendez-vous avec :

  • La lettre de confirmation du rendez-vous à VFS Global
  • La lettre de demande de vérification de données biométriques
  • Ton passeport

Sur place, le test prendra littéralement 10 minutes. Une photo de toi, un petit scan de tous tes doigts et une petite signature et hop, tu es libre. Le tout pour 51€, payables en CB ou en cash.

 

Après ça, tu n’as plus rien à faire qu’attendre la fameuse « Grant Notice » – que tu connais déjà bien si tu es passé·e par un PVT auparavant. Si ce n’est pas le cas, il s’agit du document qui t’indique ton visa a été accepté et que tu peux partir ! Ça a pris moins de 30 minutes pour ma part.

Une fois toutes ces étapes passées, il ne te reste plus qu’à prendre tes billets, organiser ton arrivée et… te mettre au boulot !

 

Bon courage et bon vent pour ta nouvelle aventure !

Check list visa étudiant 500

Retrouve plus de conseils sur l’Australie et le PVT sur @itsaussieas 🤙🏼
Retrouve également cet article sur Pinterest. Et si tu penses qu’il peut être utile à quelqu’un, n’hésite pas à le partager !

FRS-Visa-Etudiant-Pinterest

En parlant de ça...

Leave a Comment