C'est la vieTops 5

5 astuces pour être efficace au travail

24 juin 2016 8 Comments
une_travail

On les connait, ces moments au travail où on a l’impression d’être plus bon à rien, si ce n’est rentrer se précipiter sur le canapé et se coller devant Netflix. Et si on apprenait à être un peu plus efficace au quotidien, histoire de ne pas craindre le renvoi et le déshonneur familial à tout moment ?

Ces conseils ne sont évidemment pas applicables à la lettre par tous les corps de métiers. Je parle ici en tant qu’employée d’agence web, ex-freelance, dont la grande (grande) majorité du travail se passe sur un ordinateur. Pour les jobs « de terrain » ou tout simplement pas dans un bureau (équipiers de fast food, artisans ou encore parents au foyer), il faudra adapter ces points et pourquoi pas en proposer dans les commentaires pour vos compères ? :)

 

1) Faire une liste des objectifs en arrivant le matin

C’est le moment où l’on est le plus motivé et le plus productif, soit le meilleur moment pour lister les tâches à faire aujourd’hui/cette semaine. Ça permet 1) de s’organiser et de finir tout en temps et en heure (et quoi de mieux contre le stress ?) et 2) de commencer la journée par un moment tranquille, sans plonger la tête baissée dans le travail, au risque de ne plus s’y retrouver plus tard.

En dehors de l’organisation, checker une liste permet de se rendre compte de ce que l’on a fait et d’en être content à la fin de la journée/semaine. Quel meilleur sentiment que de cocher la dernière ligne de sa liste d’objectifs ?

 

2) Faire une (des) pause(s) utile(s)

On le sait, la digestion est toujours un moment critique dans une journée : on est repu, on déboutonne le pantalon et on s’installe plus confortablement au fond de son fauteuil. Eh, après tout on devrait être en train de faire la sieste, non ?

Pourtant, la contre-productivité du début d’après-midi n’est pas une fatalité si les pauses que l’on prend sont utiles. Rien de pire qu’aller contre ses envies : le travail ne sera pas qualitatif, voire parfois bâclé. Mieux vaut prendre une vingtaine de minutes pour soi, tranquille, à méditer, à écouter de l’ASMR, à lire des articles qui n’ont rien à voir avec le travail ou simplement boire un thé pour souffler.

Rien de pire qu’aller contre ses envies.

Je sais que ce n’est pas toujours possible : « qu’est-ce que mes collègues d’open space vont penser s’ils voient que je joue à un jeu ou que je lis un article qui n’a pas de rapport ? » ou encore « je n’ai pas le temps, je suis complètement débordé-e »… Le travail accompli avec efficacité grâce à ces quelques minutes de pause vous serviront de preuve que cela marche !

(Bon bien sûr la pause ne doit pas durer toute l’après-midi hein, ne m’envoyez pas votre boss et vos dossiers inachevés)

 

giphy (1)

 

3) Finir une tache avant d’en commencer une autre

Commencer 36 choses en même temps, c’est le meilleur moyen pour n’en finir aucune ! A l’aide de votre liste quotidienne (ou hebdomadaire), organisez votre temps de travail de manière à achever vos objectifs un par un. Si vous ouvrez plusieurs documents, plusieurs onglets et plusieurs projets en même temps, vous n’allez pas arrêter de jongler entre tous et finirez par fournir un travail en surface.

Vous aurez certes abordé tous les domaines que vous aviez planifiés, mais vous ne l’aurez pas fait en profondeur, en détails. Du coup, le travail réalisé (qui vous aura paru laborieux parce que très agité) ne sera pas efficace et qualitatif.

L’organisation passe aussi par la discipline, même si – je l’avoue -, je suis loin d’être la meilleure élève pour ça !

 

4) Éloigner les perturbateurs (pour de vrai !)

Mettez ce téléphone en silencieux, interdisez-vous l’accès à Facebook pour quelques dizaines de minutes, fermez vos e-mails le temps de finir ce que vous faites. En bref, plongez-vous une bonne fois pour toute dans VOTRE projet. Vous abattrez davantage de boulot, plus rapidement et plus consciencieusement.

Je vais passer pour la rabat-joie de service (promis j’ai 24 ans pas 70), mais avec tous nos écrans, nos gadgets et les notifications que nous recevons par centaine, notre esprit est en constante attente et ne se concentre jamais complètement sur sa tache actuelle. Je suis H24 connectée, c’est mon travail et pourtant parfois, c’est ça qui m’empêche d’être réellement efficace.

En plus, vous aurez très probablement beaucoup plus de notifications après une heure sans ouvrir vos applications qu’en les checkant toutes les 3 minutes !

 

5) Prenez du recul

Cette astuce fait à la fois écho à la 2) et contredit aussi la 3) dans un sens (vous inquiétez pas, on va s’en sortir). Prendre du recul – mentalement et physiquement aussi – c’est lever le nez de votre activité pour l’observer d’un œil critique, afin d’y apporter des modifications objectives et l’intégrer dans un ensemble de taches.

La pause dont nous parlons plus haut vaut aussi pour les taches à réaliser au cours de la journée. Si une tache créative vous donne du fil à retordre, n’hésitez pas à l’arrêter pour en commencer une autre qui requiert moins de concentration (recherche simple, tache administrative, travail moins « cérébral »…).

L’important, c’est de bien séparer vos différentes taches afin de ne pas tout mélanger et surtout, de ne pas vous sentir débordé.

giphy (2)

Quand c’est vendredi


Allez, au boulot !

 

Source : L'Express / Photo

En parlant de ça...

8 Comments

lequotidiendunefille at 15:23

Ton article va beaucoup m’aider !!! Franchement que de super conseils !!!!! merci merci merci <3

Reply
PKPdotcom at 15:29

J’espère que t’auras le post que tu veux ma belle ! :) <3

Reply
Unemamanquidechireblog at 08:45

Même en temps que maman au foyer, tes astuces sont géniales et applicables.
Si des parents te lisent je rajouterais seulement un petit détail ;
Si à la place du dossier difficile vous vivez une crise qui n’en finit plus (que ça soit un caprice d’un plus grand ou des pleures d’un tout petit), et que vous ne savez plus quoi faire, prenez une pause, faites un tour sur la terrasse ou dans une autre pièce, respirez profondément et revenez! :)
Ça peut paraître horrible de laisser son enfant pleurer mais si vous êtes détendus il se calmera plus facilement et peut-être une idée vous sera venue avec le recul ;)
Bisous

Reply
Lola at 21:01

Tout ce que tu dis est bien vrai ! Surtout les TO DO LIST, j’adore en faire ! J’en fait presque tous les matins même si je travail pas. Et quel bonheur de voir sa list toute rayée à la fin de la journée !

Lola

http://madameaime.blogspot.fr

Reply
Keshia at 22:59

Heey, j’aime bcp ton article. Je suis d’accord avec toi !

Bisous :-D

Reply
My sweet cactus at 14:50

Ton article est super pertinent ! Je me suis toujours dit que les pauses étaient plus qu’utile. Quand on admet ça il se passe deux choses : on en fait donc on arrête d’avoir cette idée en tête tout la journée et de se priver au risque d’être improductif, et la deuxième c’est qu’on ne culpabilise pas pendant qu’on prend sa pause, parce qu’elle fait finalement partie du processus de travail !
J’dore ton blog :)

Léa-Marie de http://www.Mysweetcactus.com

Reply
Karen at 18:54

Ce sont des conseils relativement simples et évident disons, mais que je n’arrive toujours pas à tenir ahah !
Karen de http://karenxjcb.com

Reply
Ines at 14:27

haha trop cute cette liste, je vais la suivre à la lettre vu que maintenant j’ai un travail de bureau héhé (dur retour à la réalité après deux mois à m’être servie de mon corps, je dois me servir de mon cerveau).

Je suis mille fois d’accord pour lister les tâches, moi j’ai le google agenda et je m’oblige à faire ça à telle heure, et comme ça, c’est fait ! Le teléphone aussi… grande distraction ! J’essaye de ne pas trop squoitter instagram sinon mon esprit pense voyage avec Jay Alvarrez plutôt que rapport mensuel de mes chiffres de réseaux sociaux héhé

Reply

Leave a Comment